Guide d'utilisation d'AutoDRM


	Guide du système AutoDRM   	Dernière mise à jour : 2009-04-07

AutoDRM est un système automatisé de traitement des messages basé sur le
courrier électronique qui a été développé et qui est maintenu par le
Centre national de données CTBT / Centre national de données du Canada
(CNDC) en vue de l'échange de données sismographiques et d'autres données
géophysiques.  Il est en fonctionnement continu depuis avril 1994.
AutoDRM utilise un langage de commande qui représente un amalgame du jeu
de commandes et de la structure du logiciel AutoDRM original et des jeux
de commandes GSE2.0 et IMS1.0 (voir ci-dessous).  Bien que tous les
efforts aient été faits pour que la totalité des capacités des vieilles
commandes puissent être utilisées, les utilisateurs sont encouragés à
adopter le jeu de commandes GSE/IMS, car il est plus puissant et plus souple
et il constitue un standard international.  Plus de renseignements sur les
formats et protocoles GSE sont disponibles sur notre site web à cette
adresse :

	http://seismescanada.rncan.gc.ca

Toute personne qui dispose d'un accès à Internet peut demander des
renseignements au sujet du Réseau séismographique national canadien
(RSNC). On peut choisir de recevoir une réponse immédiate par courriel ou
de recevoir un court message indiquant que le fichier de sortie est prêt à
être récupéré par FTP anonyme au CNDC.

Pour obtenir des renseignements, envoyer un courriel de demande au
gestionnaire automatisé de demande de données (autodrm@seismo.NRCan.gc.ca).
Pour obtenir la dernière version de ce guide, vous pouvez envoyer un
message contenant le mot "aide" dans la ligne d'objet ou contenant le
texte " aide " encadré de "begin" et "stop" dans le corps du message,
comme ci-dessous :

BEGIN
AIDE
STOP

Les sites du réseau séismographique de Yellowknife sont maintenant traités
d'une manière semblable aux stations du RSNC et leurs données sont
disponibles au moyen d'AutoDRM.  C'est pour cette raison que la version
"manuelle" ou interactive du DRM a été mise hors service.

Pour obtenir des renseignements généraux au sujet des tremblements de
terre, envoyer un courriel à nrcan.earthquakeinfo-infoseisme.rncan@canada.ca.  Pour obtenir une
liste des récents événements sismographiques au Canada, envoyer la
commande finger à nrcan.earthquakeinfo-infoseisme.rncan@canada.ca.  Consultez notre page web à
l'adresse http://www.seismo.NRCan.gc.ca/

Le reste du présent guide d'utilisation traite des sujets suivants :

1) Format de message et règles d'utilisation

2) Appellation des canaux séismiques (et reliés)

3) Description des commandes comprises par AutoDRM du CNDC

4) Exemples

5) Politique d'utilisation des données du RSNC

6) Modification de l'étalonnage des fichiers de traces sismiques en
   format SEED

7) Correction temporelle dans les fichiers de traces sismiques

8) Création des pseudo-données de période longue


============================================
1) Format de message et règles d'utilisation
============================================

 - Les commandes peuvent être entrées en majuscules ou en minuscules, avec
   justification gauche, en commençant à la colonne 1.  Normalement, seul
   le nombre de caractères minimal nécessaire pour identifier de manière
   univoque le mot clé (>= 3) est requis, mais tous les exemples suivent
   la convention internationale des systèmes AutoDRM.

 - Des arguments obligatoires et facultatifs peuvent suivre la commande
   en format libre, avec une séparation d'un ou plusieurs espaces ou
   tabulations.

 - Tous les messages de demande doivent commencer par la commande BEGIN
   et se terminer par la commande STOP.  Ils doivent aussi contenir une
   commande EMAIL ou FTP précisant une adresse de retour.  La seule
   exception à cette règle est la commande " aide " placée sur une ligne.
   Le système ne tient pas compte des lignes vides et des lignes de
   commentaires commençant pas " # ".
   
 - En date de V5.0, des demandes multiples dans le même courriel (c.-à-d.,
   ordres multiples de BEGIN/STOP) ne sont plus soutenues.

 - Si aucune adresse de courriel de retour n'est donnée (au moyen de la
   commande EMAIL ou FTP), AutoDRM tentera de répondre à l'adresse de
   retour fournie par le système de courriel.  Il est toutefois reconnu
   que ce procédé n'est pas fiable, en particulier lorsque les messages
   transitent par divers systèmes de messagerie électronique et, dans ce
   cas, il arrive souvent que les messages de retour n'atteignent jamais
   le demandeur.

 - Comme les commandes AutoDRM sont exécutées séquentiellement à mesure
   qu'elles sont lues, il est important de définir le " contexte " avant
   d'amorcer une action.  Par exemple, vous devez spécifier une plage de
   dates et d'heures AVANT de donner la commande WAVEFORM.  Dans le cas
   des commandes EMAIL et FTP, bien qu'il ne soit pas interdit de les
   placer après une commande qui demande une réponse, elles n'auront
   alors aucun effet (à moins, peut-être, que d'autres commandes soient
   exécutées ultérieurement).  Sinon, cela peut signifier que vos réponses
   seront perdues (voir le point précédent).

 - Les commandes qui précisent une gamme de valeurs peuvent utiliser " - "
   ou " TO " indifféremment comme séparateur de gamme de valeurs.  Les
   termes DEPTH (profondeur) et MAGNITUDE peuvent aussi être utilisés avec
   une seule valeur de gamme, à la condition que le séparateur soit
   présent (voir exemple 4)

 - Depuis décembre 2004, toutes les données de forme d'onde sont récupérées
   très rapidement à partir d'une archive en ligne sur disque magnétique.
   Pour voir les plus anciennes données disponibles, utilisez la commande AVAIL.
   Les demandes dépassant la limite d'accès en ligne ne peuvent renvoyer
   que des données partielles. START_TIME (DATE1) doit être antérieur à END_TIME (DATE2). 

 - Le nombre de solutions pouvant être retirées de la base de données au
   moyen des commandes Bulletin et Event est limité à 1000.  Il s'agit
   d'une précaution prise afin d'éviter que les comportements nuisibles
   ou les demandes mal formulées n'entraînent l'envoi de masses
   d'informations inutiles et aient un effet négatif sur les performances
   de notre système de base de données.  Les utilisateurs légitimes qui
   ont besoin de plus de données sont invités à communiquer directement
   avec nous afin que nous puissions estimer leurs demandes et leur
   fournir des conseils.  Envoyer un courriel à nrcan.earthquakeinfo-infoseisme.rncan@canada.ca.
   Par ailleurs, on peut acheter l'ensemble complet de solutions
   canadiennes (le Fichier des épicentres des tremblements de terre
   canadiens).

 - Le message de réponse est copié dans notre répertoire FTP anonyme en
   vue de la récupération en tout temps sur demande de la commande FTP,
   lorsque la taille du fichier dépasse 1 Mo ou si on a demandé des traces
   sismiques en format SEED ou CA (binaire).  Un avis est envoyé pour
   indiquer l'adresse FTP, l'emplacement et le nom du fichier.

 - Pour récupérer des fichiers de traces sismiques par FTP :
   - ouvrez une session FTP à l'adresse ftp.seismo.NRCan.gc.ca
   - ouvrez la session en tant qu'utilisateur " ftp " ou " anonymous "
     (anonyme) et fournissez votre adresse de courriel comme mot de passe.
   - changez de répertoire à " exports/autodrm ".
   - tapez " get <nomdefichier> " pour récupérer le fichier de traces
     séismiques dans votre répertoire de travail courant.
   - tapez " quit " pour sortir du FTP.


================================================
2) Appellation des canaux séismiques (et reliés)
================================================

L'appellation unique des canaux séismiques (et reliés) des stations
canadiennes suit une prolongation des conventions d'canal-appellation du
FDSN. Un plein nom de canal comporte trois champs : un code de réseau de
jusqu'à 12 caractères (par exemple, CNSN, POLARIS, CHASME) ; un code
d'emplacement de jusqu'à 5 caractères, et un code du canal de 3 caractères
(bande-gain-orientation), chacun est séparé par un point (`.' ;).
Ceux-ci sont définis séparément par les commandes de NET_LIST, de STA_LIST,
et de CHAN_LIST respectivement. Si la liste de réseau n'est pas indiquée,
la liste transfère en tant qu'avant sur tous réseaux/déploiements ouverts
(actuellement CNSN, POLARIS, FEDNOR et CHASME).


==========================================================
3) Description des commandes comprises par AutoDRM du CNDC
==========================================================
Les commandes sont suivies d'un chiffre entre parenthèses (n) qui est
interprété comme suit :

  1 - jeu de commandes AutoDRM original (suisse)
  2 - jeu de commandes GSE2.0 (1995)
  3 - extensions locales qui ne sont pas nécessairement reconnues par
      d'autres systèmes AutoDRM
  4 - commandes nouvelles ou modifiées pour le IMS1.0
  
Commande  Argument(s)	Signification
--------  -----------	-------------

AIDE			Envoyer la version française de ce guide
			d'utilisation comme courriel séparé.

ARRIVAL(2)   GSE2.0	Demande une liste de données d'arrivées en phase
			associées aux origines (solutions d'épicentres)
			qui sont qualifiées d'après la plage de temps et
			les listes de stations et de canaux.

AVAIL(3)		Demande la période couverte par les plus anciennes
			données de traces sismiques disponibles en ligne.
			Nota : cette période change à toutes les
			demi-heures car de nouvelles données sont ajoutées
			et les plus vieilles données sont supprimées de la
			zone de disque des données en ligne.

BEGIN(1/2)   GSE2.0	Exigé pour préciser la date de début d'une
			nouvelle demande et amorcer le traitement d'une
			commande. L'argument GSE2.x force l'interprétation
			de certaines commandes et définit le format de
			sortie pour qu'il soit conforme à la norme
			GSE2.x.

BULLETIN(2)   GSE2.0	Demande la production d'une liste contenant les
			données d'origine (ORIGIN) (solution des
			épicentres) et d'arrivée (ARRIVAL) en phase
			correspondant aux gammes de temps, de latitude,
			de longitude, de profondeur et de magnitude
			spécifiées.

CHANNEL(2/4)  GSE2.0/	Demande de l'information relative à une liste de
              IMS1.0    canaux (type de capteur, emplacement, etc.)
			STA_LIST, CHAN_LIST et pour les gammes de latitude
			et de longitude spécifiées.  Remplace SLIST(1).

CHAN_LIST(2)   canaux	Les noms des canaux du RSNC se composent d'un code
			de canal de 3 caractères (bande-gain-orientation)
			suivant la méthode d'appellation du FDSN.  Les
			minuscules sont permises.  CHAN_LIST remplace la
			partie " chan " de la liste stn-chan dans
			l'ancienne commande WAVEF.  Les stations sont
			listées individuellement au moyen de STA_LIST.  La
			valeur par défaut pour le GSE2.0 est toutes les
			composantes verticales (*Z).  Consulter la
			rubrique WAVEFORM pour voir des exemples.

DATE1(1/3)  aaaammjj- 	Définit la date et l'heure de début d'un
			intervalle de temps : aaaa : année, mm : mois,
START_TIME(3)  hhmmss	jj : jour, hh : heure, mm : minutes, ss : secondes
			Il est à noter qu'on peut indiquer le temps avec
			seulement le degré de précision voulu; seule la
			partie date est obligatoire.  Comme extension
			locale, on peut utiliser de la ponctuation pour
			séparer les champs de temps afin d'améliorer la
			lisibilité.  Voir aussi la commande TIME(2).  Par
			opposition à la commande TIME, aucun espace n'est
			permis dans la chaîne de temps.
                          
DATE2(1/3)  aaaammjj-   Définit la date et l'heure de fin d'un intervalle
END_TIME(3)    hhmmss	de temps.  Le format et les particularités sont
			identiques à ceux de DATE1 ci-dessus.
                         
DEPTH(2)  dep1 - dep2	Définit la profondeur de recherche en kilomètres
			(valeur positive vers le bas), de peu profond à
			plus profond.  La valeur par défaut est toutes les
			profondeurs.

DEPTH_MINUS_ERROR(2)	Sélectionne des événements qui ont une probabilité
			de dep1 - dep2 90% de se trouver dans la gamme de
			profondeurs spécifiée (en kilomètres, valeur
			positive vers le bas).  Prend par défaut la gamme
			de 999 à 9999 (la gamme maximale).
                         
DETECTION(2)  GSE2.0	Demande la production d'une liste de détections. À
			l'heure actuelle, seules les données du réseau de
                        Yellowknife sont disponibles en format GSE2.0.
                         
              RSNC	Demande une liste de détections préliminaires du
			détecteur d'événement automatisé du RSNC.  Une
			plage de temps de <= 24 heures et visant une
			période datant de moins d'un an est requise.  Une
			liste de stations doit être fournie.

DURATION(3)  secondes	Pouvant être employée au lieu de DATE2, DURATION
			précise un intervalle de temps.  Elle doit être
			utilisée avec DATE1 pour préciser complètement une
			gamme de dates et d'heures.

EMAIL(1)    email_adr	Précise une préférence pour l'envoi par courriel 
E-MAIL(2)		et fournit l'adresse de courriel de retour.  Les
			messages dont la longueur dépasse 1 méga-octet
			sont transférés au répertoire de transmission par
			ftp après qu'un bref avis a été envoyé par courriel.
			Doit apparaître avant le commande NET_LIST. 
                    
END_TIME(3)		Voir DATE2.

EVENT(2)     GSE2.0	Demande la production d'une liste qui contient les
			données relatives à l'origine unique préférée
			(solution épicentrale) correspondant au temps, à
			la latitude, à la longitude, à la profondeur et à
			la magnitude spécifiés.
                    
EVENT_STA_DIST		Restreint la gamme de recherche à des demandes
         dist1 - dist2	visant des bulletins et/ou des données de traces
         		sismiques associées à des événements spécifiques
         		à des distances événement-station se trouvant dans
         		la plage spécifiée.  Prend par défaut la plage de
         		valeurs de 0 à 180 (toutes).
                    
FORMAT(3)     SEED	Commande locale utilisée pour spécifier le format
			des traces sismiques de sortie.  Si on demande le
			format SEED, un fichier en format SEED V2.3
			(binaire) est créé et l'option ftp est activée
			automatiquement.                    

	      CSS       Renvoie des traces sismiques en format CSS.  Les
			fichiers site, w, et wfdisc sont regroupés dans
			un seul fichier d'archive ZIP afin de faciliter le
                        téléchargement, et l'option ftp est activée
                        automatiquement.

              GSE2.0	Renvoie des traces sismiques en format GSE V2.0.
              		À l'heure actuelle, seul le format ASCII comprimé
                        CM6 est supporté (voir le programme CODECO renvoyé
                        par SOURC pour obtenir le sous-programme de
                        décompression en FORTRAN).
                    
              IMS1.0	Renvoie des traces sismiques en format IMS V1.0,
              		avec les enregistrements additionnels STA2 et OUT2
              		au besoin. À l'heure actuelle, seul le format
              		ASCII comprimé CM6 est supporté (voir le programme
              		CODECO renvoyé par SOURC pour obtenir le sous-
                        programme de décompression en FORTRAN).
                    
              CA	Renvoie des traces sismiques en format " Canadian
                        Archive " (CA), un format binaire comprimé
                        développé à l'origine par la CGC pour le RSNC, et
                        maintenant utilisé plus largement comme format
                        d'archive commun. 
                    
                        Communiquez avec nous pour obtenir les sous-
                        programmes de décompression en langage C.
                    
              INT	Renvoie les traces sismiques comme entiers ASCII. 
                        Chaque canal est enregistré comme fichier ASCII
                        séparé comportant un court en-tête contenant le
                        nom du canal dans le format station.composante
                        (i.e. WALA.BHZ), le temps de début des plus
                        anciennes données contenues dans le fichier, la
                        fréquence d'échantillonnage et le nombre
                        d'échantillons, suivis des valeurs entières des
                        échantillons, à raison d'une valeur par ligne.
                        Tous les fichiers sont regroupés dans un seul
                        fichier d'archive ZIP afin de faciliter le
                        téléchargement et l'option ftp est activée
                        automatiquement.
                    
FTP(2) adresse_courriel	Spécifie que les données soient renvoyées par ftp
			et donne une adresse de courriel pour l'envoi d'un
			bref avis.  Les données demandées seront stockées
			à ftp.seismo.NRCan.gc.ca en vue de l'accès par ftp
			anonyme.  Aucune commande EMAIL n'est nécessaire.
                    
                        Pour éviter les problèmes d'espace-disque, on
                        recommande fortement aux utilisateurs de supprimer
                        les fichiers de trace sismiques au moyen de la
                        commande de suppression de fichier à distance
                        DELETE en ftp après les avoir récupérés.  Il est à
                        noter que les fichiers du répertoire ftp sont
                        supprimés automatiquement au bout d'un certain
                        temps (trois jours à l'heure actuelle).



FTP_PATH(3)   chemin	Utilisé avec INTER (ci-dessous), indique le chemin
			où le FTP anonyme doit écrire la réponse sur le
			répertoire FTP de l'utilisateur (par exemple
			/imports/...).
			                  

HELP(1/2)		Envoyer la version anglaise de ce guide
GUIDE(1)                 d'utilisation comme courriel séparé.
PLEASE HELP(1) 


INTER(1)   numéro_IP	Demande la "poussée" automatique de la réponse par
			FTP anonyme au adresse Internet donné par le numéro
			IP. Cette adresse devrait être indiquée en notation
			pointée (par exemple. 129.132.53.4). Peut être
			employé avec les commandes FTP_PATH et OUT_FILE
			pour indiquer un chemin et un nom de fichier de
			rendement. Note : on doit accorder des permissions
			appropriées pour que le FTP anonyme écrive à ce
			chemin.

	
LAT(2)   lat1 - lat2	Définit une plage de valeurs de recherche en
			latitude en degrés, de la plus faible valeur (sud)
			à la valeur la plus élevée (nord).  Les latitudes
			sud sont négatives.  La valeur par défaut est
			toutes les valeurs.
                    
LONG(2)  long1 - long2	Définit une plage de valeurs de recherche en
			longitude exprimée en degrés, de l'ouest à l'est.
			Les longitudes ouest sont négatives.  La valeur
			par défaut est toutes les valeurs.

MAG(2)    mag1 - mag2	Définit une plage de recherche de magnitudes, de
			la plus faible à la plus élevée.  La valeur par
			défaut est toutes les valeurs.
                    
MAG_TYPE(2) MN, MS, ML	Spécifie une liste de types de magnitudes afin de
                        déterminer une recherche selon l'environnement des
                        magnitudes.  À l'heure actuelle, le CNDC calcule
                        MN, MC, MS, ML et mb, mais il stocke aussi des
                        types de magnitude d'autres organismes.  La valeur
                        par défaut est toutes les valeurs.
                        
MSG_ID(2)  ID_unique	Code d'identité pouvant contenir jusqu'à 20
			caractères et utilisé pour faciliter le suivi des
			messages par l'utilisateur.  Cette valeur est
			renvoyée dans la message de réponse sur une ligne
			" REF_ID ".  Remplacement structuré de TITLE / 
			SUBJEct(1).  Troisième ligne d'un message de
			demande GSE2.x.

           source	Deuxième paramètre facultatif pour un ID de source
                        pouvant comporter jusqu'à 8 caractères.  Par
                        convention, les centres de données nationaux
                        utilisent un code de pays de 3 caractères suivi de
                        " _NDC " pour le GSE2.x.  Nos réponses contiennent
                        la source " CAN_NDC ".
                    
MSG_TYPE(2)  demande/	Utilisé comme deuxième ligne d'un message de
      	     données    demande GSE2.x pour spécifier et distinguer les
      	     		demandes (ce que les utilisateurs envoient à un
      	     		AutoDRM) des réponses d'AutoDRM.  Nécessaire pour
      	     		les systèmes entièrement automatisés dans lesquels
      	     		les demandes et les réponses sont générées et
      	     		interprétées par des machines.
      	     		
NET_LIST    réseau(x)	Nouveau pour V5, cette commande laisse préciser
			des demandes au delà de la liste de défaut des
			réseaux/déploiements ouverts : le RSNC, le CHASME,
			le FEDNOR et le POLARIS. Doit apparaître avant
			le commande STA_LIST.
                    
ORIGIN(2)   GSE2.0	Demande la production d'une liste contenant les
			données relatives à l'origine (solution
			épicentrale) correspondant au temps, à la
			latitude, à la longitude, à la profondeur et à la
			magnitude spécifiés.  Il peut y avoir plus d'une
			solution pour un même événement.
                    
OUTAGE(2/4)  GSE2.0/	Demande une liste d'absences de données par
              IMS1.0	station et canal (stn_chan).  Les absences de
			courte durée (<60 s) sont signalées
			statistiquement et les absences de plus longue
			durée sont signalées individuellement.
                    
OUT_FILE(3) 		Commande locale servant à spécifier un nom de
         nomdefichier	fichier unique pour les données de traces
         		sismiques en format SEED, qui sont toujours
         		placées dans le répertoires ftp comme fichiers
         		séparés.
                    
                        Si aucun fichier de données n'est spécifié,
                        AutoDRM en choisit un en se basant sur la date et
                        l'heure de la demande.  Il est à noter que les
                        fichiers dans le répertoire ftp sont supprims
                        automatiquement au bout d'un certain temps (trois
                        jours à l'heure actuelle).
                    
RESPONSE(2)  GSE2.0	Demande de l'information de réponse sous forme de
                        tables de sensibilités, de pôles et de zéros de
                        systèmes ainsi que de coefficients de filtre FIR
                        qui peuvent être associés pour obtenir la réponse
                        complète d'un instrument.  De l'information
                        complète sur la réponse est aussi contenue dans la
                        partie des fichiers de traces sismiques en format
                        SEED qui contient le registre de contrôle de la
                        station.
                    
                        Le CNDC conserve aussi dans le répertoire ftp
                        anonyme (ftp/exports) un sous-programme FORTRAN
                        nommé RSNC_response.f qui peut être utilisé pour
                        générer des valeurs de réponse pour toutes les
                        stations du RSNC.
                    
SLIST(1)		Demande de l'information relative à une liste de
			stations (sites, emplacements, dates
			d'exploitation, etc.) pour la liste STA_LIST et
			les gammes de latitude et de longitude spécifiées.
			Maintenant remplacé par STATION(2), dont elle est
			synonyme.
                    
SOURC(1)		Envoie dans un message séparé le code source du
                        programme CODECO en FORTRAN qui décomprime les
                        formats GSE.
                    
STATION(2/4)  GSE2.0/	Demande de l'information relative à une liste de
               IMS1.0	stations (sites, emplacements, dates
			d'exploitation, etc.) pour la liste STA_LIST et
			les gammes de latitude et de longitude spécifiées.
			Remplace SLIST(1). Le format GSE2.1 inclut un code
			de réseau.
                     
STA_FILE(3)		Spécifie un fichier qui contient une liste de
         nomdefichier	stations qui doit être utilisée au lieu de
         		commandes STA_LIST répétitives ou longues.  Les
         		utilisateurs fréquents peuvent s'arranger avec le
         		personnel du CNDC pour définir ce fichier.
 
STA_LIST(2) stations	Les codes de station du RSNC comportent un nom de 
			site composé d'un maximum de 5 caractères
			enregistrés auprès du NEIC et de l'ISC.  Les
			minus cules sont permises.  STA_LIST remplace la
			partie " stn " de la liste stations-canaux de la
			vieille commande WAVEF.  Pour le GSE2.x, les
			canaux doivent être spécifiés séparément au moyen
			de CHAN_LIST.  On peut fournir une liste
			comportant jusqu'à 40 stations séparées par des
			espaces ou des virgules.  La valeur par défaut
			actuelle du GSE2.x est " toutes les stations " (*)
			Voir la rubrique WAVEFORM pour des exemples.
                    
START_TIME(3)		Voir DATE1.

STOP(2) 		Requis pour indiquer la fin du message courant et 
END(3)                  la production de la sortie.


SUBJE(1)  votre_objet	Le message électronique qui vous sera renvoyé
TITLE(1)		comporte comme objet celui que vous précisez ici;
			s'il n'est pas précisé, un ID de référence par
			défaut est fourni.

TIME(2)			Précise une plage de dates et heures.  Le format
      temps1 - temps2	de temps en GSE2.x se compose de champs de date et
      			d'heure séparés par un ou plusieurs espaces, avec
      			des valeurs dans le format
      			" aaaa/mm/jj  hh:mm:ss.sss ".  Les zéros de début
      			de tout champ numérique sont requis.
                    
                        Remplace DATE1/DATE2.  Comme pour DATEx, seule
                        la partie de la date est requise; la partie heure
                        est spécifiées seulement jusqu'au point de
                        précision voulu.  Prend par défaut la valeur
                          1970/1/1 00:00:0.000
                    
TIME_STAMP(4)		Demande qu'un message de données soit horodaté. 
                        Les indications de date et d'heure en temps UT
                        (jusqu'à la seconde) apparaîtront au début et à la
                        fin de chaque type de données pour préciser le
                        moment où le traitement a eu lieu.
                    
WAVEFORM(2/4) format    Renvoie toutes les traces sismiques pour les
			stations et canaux spécifiés précédemment au moyen
			de commandes STA_LIST et CHAN_LIST et la plage de
			temps dans le format spécifié (voir la commande
			FORMAT plus haut pour voir les options).
                    
WAVEF(1) 		En date d'AutodDRM V5 l'option station-canal n'est 
			plus soutenue. Employez STA_LIST et CHAN_LIST.
			
               
Le jeu de commandes de CNDC AutoDRM peut être modifié de temps en temps. On
lui recommande que vous re-demandiez ce guide périodiquement ou en cas de
problèmes afin de suivre jusqu'ici les derniers développements.

                    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

===========
3) Exemples
===========

1. Envoyer une liste complète de renseignements sur les stations actuels
   du RSNC (CNSN) en format IMS1.0 :

BEGIN
EMAIL votrenom@abc.efg.hi
NET_LIST CNSN
STATION IMS1.0
CHANNEL IMS1.0
STOP


2. Envoyer une liste de tous les canaux à bande large élevés dans le réseau
   de POLARIS.
    
BEGIN
EMAIL yourname@abc.efg.hi
NET_LIST POLARIS
CHAN_LIST HH*
CHANNEL IMS1.0
STOP    


3. Envoyer 2 minutes de données de traces sismiques en trois composantes
   pour les stations INK, MBC et RES en format comprimé par défaut GSE par
   courriel de retour :

a) Jeu de commande original (renverra V1: GSE)

BEGIN
EMAIL votrenom@abc.efg.hi
TITLE test.eg2a
DATE1 200111090000
DATE2 200111090002
WAVEF INK MBC RES
STOP

b) Jeu de commande GSE2.0 (renverra V2: GSE2)

BEGIN GSE2.0
EMAIL votrenom@abc.efg.hi
MSG_TYPE REQUEST
MSG_ID test.eg2b
TIME 2001/11/9 00:00 TO 2001/11/9 00:02
STA_LIST INK MBC RES
CHAN_LIST *
WAVEFORM
STOP


4. Envoyer 30 minutes de données de traces sismiques en composantes
   verticales pour les stations WALA en format SEED (nota : les données
   SEED sont toujours placées dans le dossier ftp anonyme comme fichiers
   séparés, avec un avis transmis par courriel) :

a) Jeu de commande original (nota : il faut spécifier que l'on veut
   seulement le canal de la composante verticale en WAVEF car la valeur
   " tous les canaux " est la valeur par défaut dans les formats autres
   que GSE2.0)

BEGIN
EMAIL votrenom@abc.efg.hi
TITLE test.eg3a
DATE1 2001/10/30_00:00
DATE2 2001-10-30:00:30
FORMAT SEED
WAVEF WALA.*Z
STOP

b) Jeu de commande GSE2.0 (nota : CHAN_LIST n'est pas requis car la valeur
   de canal vertical seulement est la valeur par défaut du GSE2.0).

BEGIN GSE2.0
E-MAIL votrenom@abc.efg.hi
MSG_TYPE REQUEST
MSG_ID test.eg3b
TIME 2001/10/30 00:00 TO 2001/10/30 00:30
STA_LIST WALA
WAVEFORM SEED
STOP


5. Faire une recherche dans la Base de données séismologiques nationale et
   renvoyer une liste d'origines et d'arrivées en phase associées pour
   tous les événements qui se sont produits dans l'hémisphère nord entre
   le 1er juin 1993 et le 31 août 1994, dont la magnitude est de 5 et
   plus, dont la profondeur focale est inférieure à 20 km et pour
   lesquelles les magnitudes MN et ML ont été calculées, les données étant
   en format GSE2.0 format:

BEGIN
EMAIL votrenom@abc.efg.hi
MSG_ID test.eg4
TIME 1993/06 - 1994/09
LAT 0 - 90
MAG 5 -
DEPTH  - 20
MAG_TYPE MN ML
BULLETIN GSE2.0
STOP
Notes:

1) Vous devez inscrire votre propre adresse de courriel à la place de
   " votrenom@abc.efg.hi ".

2) Les exemples de traces sismiques (WAVEFORM) peuvent être différentes 
   si des données ont été supprimées du tampon de stockage en ligne.
   Utiliser des dates plus récentes et voir ce qui est disponible à
   l'heure actuelle au moyen de la commande AVAIL.


==============================================
5) Politique d'utilisation des données du RSNC
==============================================

AutoDRM rend disponibles GRATUITEMENT les données du Réseau séismographique
national canadien (RSNC), du réseau POLARIS, et de l'expérience de CHASME
pour toute personne reliée à Internet.  Afin que nous puissions poursuivre
la prestation de ce service, nous devons avoir recours au soutien de nos
utilisateurs.  Veuillez mentionner la " Commission géologique du Canada "
dans vos travaux.  Il nous serait utile de recevoir des références pouvant
être citées pour toutes les publications qui utilisent des données.
Adresser ces références à John Cassidy (cassidy@pgc.NRCan.gc.ca), qui tient
une base de données sur l'utilisation des données du RSNC. Vous pourriez
aussi lui envoyer des imprimés de vos travaux à l'adresse suivante :

M. John Cassidy
Centre géoscientifique du Pacifique
Boîte postale 6000,
9860, West Saanich Road,
Sidney (CB)
V8L 4B2


================================================================
6) Modification de l'étalonnage des fichiers de traces sismiques
   en format SEED
================================================================

Le 3 octobre 1994, à 17 h 45, le logiciel d'acquisition des données du
RSNC a été modifié pour enlever un facteur d'échelle (gain de
transmission) de 2**5 = 32 (pour la plupart des sites) ou de 2**8 = 256
(BBB, PGC, PNT).  Les sites du réseau de Yellowknife (YK*) ne sont pas
touchés par cette action.  Cela a pour résultat que les valeurs
d'échantillons sont divisées par un facteur de 32 ou de 256.  Les
informations correctes au sujet de la réponse sont écrites dans les
en-têtes de fichiers SEED.


================================================================
7) Corrections temporelles dans les fichiers de traces sismiques
================================================================

Les enregistrements d'en-tête de données des fichiers de traces sismiques
en format SEED créés depuis le 12 septembre 1994 contiennent de
l'information de correction temporelle.  Nota : ces corrections sont
*enregistrées* mais non appliquées.

Dans les fichiers en format GSE, qui ne comportent pas de champ de
correction temporelle, ces corrections temporelles sont appliquées.  Par
conséquent, l'heure de début des données de certaines stations peut être
décalé de quelques secondes.  (Nota : les stations pour lesquelles la
correction est incertaine sont marquées avec une correction de 999,9
secondes!)

Le CNDC conserve un dossier historique des corrections temporelles dans
le fichier RSNC_clock_history_DATE (où DATE correspond à la dernière
mise à jour) de notre répertoire ftp/exports.

===============================================
8) Création des pseudo-canaux de période longue
===============================================

Même si nous n'enregistrons pas directement de données de long-période
(1 hertz), nous avons la possibilité pour produire des pseudo-canaux de
données de long-période en filtrant et en décimant les canaux de 40
hertz à bande large (BH*) et les canaux de 100 hertz à haut bande
large (HH*).

Pour obtenir des données LP, indiquez les noms de canaux << LH* >>.


#############################################################################